MENUMENU

Facebook, Twitter, Instragram, Snapchat, Pinterest, Linkedin, Youtube, …

Les possibilités ne manquent pas quand il s’agit d’accroître sa visibilité sur le web au travers des réseaux sociaux ; par contre, le temps, si.

Mais ce n’est pas un mal, je vous rassure. Non seulement il est inutile d’être présent sur un maximum de réseaux sociaux mais surtout c’est parfaitement contre-productif.

Chaque plateforme a sa propre audience, ses propres codes, ses propres finalités. Il vous suffit de savoir quel(s) réseau(x) vous correspond(ent).

Et c’est là que cet article va être fort utile : je vais passer au crible les principaux réseaux sociaux et vous verrez ensuite lequel ou lesquels collent à vos besoins, fastoche, n’est-ce-pas ?

Quelques chiffres sur les réseaux sociaux pour commencer :

67% des internautes français (et 59% des français tout court) utilisent les réseaux sociaux. C’est peu, à vrai dire nous faisons partie de la queue du peloton à l’échelle de l’Europe.

En septembre 2017, le top 5 des réseaux sociaux ayant le plus d’utilisateurs était le suivant :

  • Facebook : 40,8 millions d’utilisateurs par mois, 24,7 millions par jour ;
  • YouTube : 37,3 millions d’utilisateurs par mois, 11,7 millions par jour ;
  • Twitter : 20,6 millions d’utilisateurs par mois, 4,1 millions par jour ;
  • Instagram : 19,3 millions d’utilisateurs par mois, 4,8 millions par jour ;
  • LinkedIn : 16,0 millions d’utilisateurs par mois, 2,1 millions par jour.

Il y a donc des réseaux plus utilisés que d’autres. On pourrait donc être tenté de se fier à cette popularité. Mais attention, les chiffres sont trompeurs. Dans ce top 5, on ne trouve pas, par exemple, Snapchat. En effet, cette application a moins d’utilisateurs que Linkedin. Toutefois, les snapchateurs sont jeunes voire très jeunes (71% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans), donc leur nombre est logiquement inférieur à celui d’une plateforme plus ancienne et dont l’âge des utilisateurs est compris dans une fourchette plus grande. L’essentiel est donc de communiquer sur les réseaux sociaux que votre cible privilégie.

Pour chaque plateforme, je vais détailler la répartition des utilisateurs par âge. C’est une donnée importante mais encore une fois c’est une donnée à relativiser. Par exemple, les plus de 50 ans sont minoritaires sur Facebook, et sur la plupart des réseaux sociaux à vrai dire, toutefois cela ne veut pas dire qu’ils en sont absents et que vous ne pourrez pas les toucher en passant par ce réseau social.

Facebook
Facebook est le réseau social le plus utilisé. L’incontournable.

Qui utilise Facebook?

  • 83% des internautes femmes ont un compte Facebook, 75% des hommes.
  • Les utilisateurs ont en moyenne entre 18 et 49 ans.

Les avantages de Facebook pour les entreprises :

  • Une vraie présence web : en effet, même si vous n’avez pas de site internet, votre page Facebook, elle, est référencée sur les moteurs de recherche. Cet espace de visibilité est précieux et gratuit, autant se l’approprier.
  • Les groupes : espaces de partage, les groupes sont une aubaine pour les entreprises qui souhaitent échanger avec leurs prospects et leurs clients. Le groupe n’est pas nécessairement centré sur la marque. Un coach de bien-être peut, par exemple, trouver utile de créer un groupe autour de la relaxation. Un équilibre est toutefois nécessaire à trouver pour respecter l’esprit du groupe créé et ne pas en faire une espace publicitaire rébarbatif. A vous d’apprendre à doser.
  • Les lives : nous y reviendrons mais si vous n’avez pas encore envisagé de communiquer au travers de vidéos et notamment de vidéos en live, il est peut-être temps de tout doucement l’envisager. Facebook met en avant ce type de contenu et l’outil natif mis à notre disposition est assez intuitif.
  • Il est autant possible de gérer sa page depuis son téléphone que depuis son ordinateur.

Les limites de Facebook

  • Le manque cruel de visibilité des pages : quand une page publie du contenu, celui-ci est très peu diffusé. Rares sont les élus qui ont l’honneur de voir cette publication se balader sur leur fil d’actualité. Ce sont généralement des personnes qui interagissent très régulièrement avec ce que vous diffusez. Il est toujours possible d’augmenter le nombre de vues (le reach) en jouant à fond la carte de l’interactivité mais le but du jeu n’est pas non plus d’être lourd et ce n’est d’ailleurs agréable ni pour vous ni pour vos followers.
    Que faire ? Payer. C’est-à-dire réfléchir à une stratégie publicitaire. Facebook dispose d’outils de ciblage très pointu qui vous permettront de viser juste avec des budgets relativement modestes.
  • L’image de Facebook : avec les différents scandales que cette plateforme a essuyé ces derniers mois et surtout avec la concurrence des autres réseaux sociaux, Facebook n’a plus autant la côte, notamment auprès des jeunes. Tout miser sur Facebook peut donc être un pari risqué à moyen terme.

En résumé : Si votre cible est sur Facebook, foncez. La création d’une page est gratuite et elle vous permettra d’avoir une visibilité dans les résultats des moteurs de recherche (quand on tape le nom de votre entreprise par exemple). Soignez l’esthétique de cet espace, postez régulièrement du contenu ou partagez celui que vous postez sur d’autres réseaux sociaux (Instagram inclue cette fonctionnalité étant donné que les deux plateformes appartiennent au même groupe). Toutefois si vous souhaitez vous consacrer uniquement à Facebook, alors tentez l’aventure des groupes ou des vidéos en live (et pourquoi pas les 2 en même temps !)

Instagram

Qui utilise Instagram ?

Les avantages d’Instagram

  • La simplicité d’utilisation : il suffit de prendre une photo, de la recadrer, d’appliquer un filtre, de mettre une description (avec quelques hashtags si possible) et de poster.
  • Les stories : ce contenu éphémère est de plus en plus consulté. Créer une storie demande moins de préparation qu’une photo du fil d’actualité (elle peut être plus brouillon) et permet de créer une certaine proximité avec son audience.
  • La connexion avec une page Facebook : c’est très très très utile. En effet en connectant votre page Facebook à votre compte Instagram vous pouvez partager très facilement vos photos Instagram sur le mur de votre page Facebook. Vos stories Instagram peuvent ainsi également apparaître dans vos stories Facebook.

Les limites d’Instagram

  • Cette application nécessite la maîtrise de quelques règles que nous vous détaillerons dans un prochain article. Je pense par exemple aux hashtags qui doivent être bien choisis, ou au soin à accorder à l’esthétique. Un compte Instagram professionnel peut être extrêmement efficace s’il suit ces usages.
  • Instagram est une application mobile. Certes, il est possible de naviguer sur Instagram depuis son ordinateur. Cependant, vous n’aurez pas accès (du moins facilement) à toutes les fonctionnalités.
Twitter

Qui utilise Twitter ?

Les avantages de Twitter :

  • Un espace idéal pour être en contact direct avec sa clientèle ou ses prospects. Avoir un compte simplement pour avoir un service après-vente efficace et réactif est une option à envisager.

Les limites de Twitter :

Twitter est un réseau social que j’apprécie à titre personnel puisqu’il me permet de suivre des personnalités importantes dans les thématiques qui m’intéressent, par exemple Olivier Andrieu du site Abondance et qui est une grande référence en France pour les questions du référencement naturel. Dans son cas, sa présence sur Twitter est une évidence, le contenu qu’il partage est précieux pour ses followers. Il utilise notamment cette plateforme pour diffuser les contenus qu’il produit sur son blog et pour partager son actualité. On peut aussi assister à des échanges assez pointus avec d’autres spécialistes. C’est exactement comme assister à une conversation. Ma curiosité intellectuelle adore.

Si vous, vous êtes une référence dans votre domaine ou si vous savez que des experts de thématiques qui vous sont chères sont actifs sur Twitter, foncez, ne serait-ce qu’à titre personnel.

Si vous avez pour objectif de fournir un SAV efficace et rapide, de permettre à vos clients d’entrer facilement en contact avec vous, envisagez également cette option.

Linkedin

Les avantages

  • Le réseau numéro 1 pour le B to B : Linkedin est dédiée à un usage professionnel et est un espace d’échanges entre professionnels. L’idée est de construire en ligne un réseau professionnel. Si vous ciblez uniquement des entreprises, c’est the place to be. Vous pourrez vous connecter directement à des interlocuteurs que vous auriez plus de difficultés à rencontrer dans la vie réelle.
  • Les groupes : ils permettent d’échanger avec des professionnels qui partagent votre intérêt pour certaines thématiques et ainsi d’augmenter votre réseau de façon intelligente tout en maintenant votre veille.
  • Les différents types de contenu diffusables : que vous souhaitiez partager un lien ou un article complet, LinkedIn vous offre la possibilité de vous exprimer et la visibilité de votre contenu auprès de votre réseau est très acceptable. Les interactions par vos pairs ont également une valeur particulière qui apporte une vraie crédibilité au contenu que vous pourrez produire.

Les limites

  • Pour être efficace, ce réseau demande du temps. En effet, créer du lien, partager du contenu de qualité, trier les informations que l’on diffuse, toutes ces actions doivent être effectuées avec intelligence : c’est l’image de marque de votre entreprise qui est en jeu.
  • Beaucoup de comptes inactifs. En effet, être sur LinkedIn, c’est une chose. L’utiliser, c’en est une autre (et je suis bien placée pour le dire). Ne soyez pas étonné(e) si vos demandes de connexion restent lettres mortes.

Vous ciblez des entreprises, foncez ! Créez votre page avec soin et détaillez votre offre sans oublier de mettre vos coordonnées bien en avant. Si vous avez le temps de produire du contenu, d’aller chercher des échanges, de participer à des groupes, c’est le top.

J’espère que cet article vous aura permis d’y avoir plus clair dans l’univers des réseaux sociaux. Vous pouvez aussi retrouver ce contenu sous forme de podcast si ce format vous correspond mieux.

Si vous avez des doutes, des remarques, des corrections, ils sont les bienvenus en commentaire. N’hésitez surtout pas.

A très bientôt sur lesmakeuses.com ou sur les réseaux sociaux 😉

Ceuline

Audio : quel réseau social choisir pour son entreprise

par Les Makeuses